Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Reuters

Consigne

Présidentielle 2017 : Anne Hidalgo appelle à "voter massivement pour Emmanuel Macron"

"Aujourd'hui, la question est de faire barrage au Front national. Il y a eu tellement de banalisation qu'il y a presque une habitude à voir le Front national au deuxième tour", estime la maire de Paris.

Sur le plateau de l'émission "les Quatre Vérités" jeudi matin sur France 2, la maire socialiste de Paris a appelé à "voter massivement pour Emmanuel Macron" pour "faire échec au Front national" au second tour de l'élection présidentielle le 7 mai prochain. 

Anne Hidalgo, qui avait soutenu Benoît Hamon au terme de la primaire de la gauche, tient à souligner son inquiétude : "L'heure est grave" et "le Front national est aux portes du pouvoir".


>>>> À lire aussi : Ces deux risques majeurs qu'Emmanuel Macron et En Marche sont prêts à courir dans la double perspective présidentielle - législatives

"Aujourd'hui, la question est de faire barrage au Front national. Il y a eu tellement de banalisation qu'il y a presque une habitude à voir le Front national au deuxième tour. C'est la deuxième fois que cela arrive dans notre pays. La première fois, c'était une surprise totale. En 2002, il y avait eu des mobilisations extraordinaires", a-t-elle développé. 

"La deuxième fois, ce n'était pas une surprise puisque c'était annoncé par les sondages, (...), il n'y a pas les mêmes mobilisations. Pourtant, le Front national reste le Front national avec des idées nauséabondes, qui feraient perdre la France et nous déqualifieraient à l'échelle internationale, sur le plan économique. La voix de la France serait démonétisée", a conclu Anne Hidalgo. 

 

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !