Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielle : Jean-Luc Mélenchon s'emporte contre ceux qui "lui font des bisous partout"
©AFP

Méfiant

Présidentielle : Jean-Luc Mélenchon s'emporte contre ceux qui "lui font des bisous partout"

"Quand on me dit que je veux des têtes, non, je n'en ai jamais demandé. Mais je ne veux pas qu'on se paie la mienne" a lancé le candidat de la France insoumise.

Ce lundi, Jean-Luc Mélenchon a participé à une conférence de presse organisée à Paris par des ONG avec d'autres députés européens de gauche. Le candidat de la France insoumise a fustigé, avec le candidat écologiste Yannick Jadot, l'accord de libre-échange eurocanadien Ceta soumis mercredi au Parlement européen. Une rencontre qui fait suite à un curieux échange entre les deux hommes, qui s'étaient jeté des piques par médias interposés.

Mais la présidentielle française est toujours dans toutes les têtes. Interrogé sur la possibilité d'une candidature unique, le leader de la France insoumise a rétorqué "oui, oui, bien sûr", affirmant n'avoir "aucun blocage à la discussion. Je suis toujours ouvert à parler avec tout le monde", a-t-il indiqué. "Quand on me dit que je veux des têtes, non, je n'en ai jamais demandé. Mais je ne veux pas qu'on se paie la mienne".

Et de poursuivre : "On ne se paiera pas ma tête en me faisant des bisous partout pour ensuite essayer de me faire avaler des Carvounas, des Valls, des El Khomri, des Marisol Touraine et tous ces gens".  La semaine dernière, il avait déclaré qu'il était prêt "à parler de tout" avec Benoît Hamon. De son côté, Yannick Jadot a défendu la méthode de discussions avec le candidat du parti socialiste. "Il n'y a pas de combine quand il s'agit de rassembler" a-t-il jugé.

Lu sur Sud Radio

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !