Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©François NASCIMBENI / AFP

Vox populi

Présidentielle : 65% des Français contre le maintien de François Fillon

Une grande majorité des sympathisants Les Républicains continue néanmoins à le soutenir, selon un sondage Ifop publié par le JDD.

Après l'avoir évoqué en privé, François Fillon a affirmé vendredi dans une interview au Figaro qu'il ne renoncera pas à la présidentielle, même en cas de mise en examen. "J'avais souhaité que la justice agisse vite dans cette période particulière qu'est la campagne présidentielle. Mais la justice n'a pas pris de décision" explique-t-il. "L'enquête se poursuit et l'horloge tourne. Plus on s'approche de la date de l'élection présidentielle, plus il serait scandaleux de priver la droite et le centre d'un candidat."

Selon un sondage Ifop publié ce dimanche dans le JDD, cette décision n'est pas suivie par les Français, qui sont 65% à ne pas vouloir que François Fillon maintienne sa candidature à la présidentielle. C'est seulement 3 points de moins par rapport à un autre sondage réalisé il y a deux semaines. En outre, 33% des personnes interrogées (+1) souhaitent qu'il reste candidat, 2% (+2) ne se prononcent pas.

L'opération déminage a néanmoins fonctionné chez les sympathisants des Républicains, qui sont 70% (+ 6 points) à être favorables au maintien de sa candidature. Celui des personnes opposées à son maintien a reculé de 5 points à 30%.

Sondage réalisé par téléphone les 17 et 18 février auprès d'un échantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Lu dans Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !