Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©JACQUES DEMARTHON / AFP

Sans retenue

Pour Manuel Valls, la France insoumise tient "un discours islamo-gauchiste"

"Dans leur discours, dans leurs pratiques, concernant l'islam radical, il y a beaucoup de la complaisance, il y a de l'ambiguïté" a-t-il lancé sur RTL.

Invité de RTL ce mardi matin, Manuel Valls a été interrogé sur la pertinence ou non de poursuivre l’Etat d’urgence, alors que l'Assemblée nationale doit se prononcer sur le projet de loi antiterroriste. "La question mérite d’être posée" a-t-il répondu. "On aurait pu rester dans l’état d’urgence. Mais le texte présenté par Gérard Collomb correspond à ce qu'il fallait faire. Il fallait mettre dans le droit commun la plupart des mesures qui étaient l'état d'urgence et qui sont utiles aux services de renseignement, aux services de police, à la justice pour lutter contre le terrorisme". Pour lui, malgré la sortie de l’état d’urgence, "la continuité est assurée avec le nouveau dispositif".

Au niveau politique, l’ancien Premier ministre n’a pas épargné la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon. "Je mets de côté la France insoumise, parce qu'ils sont irresponsables" a-t-il lancé. "Je pense par ailleurs que dans leur discours, dans leurs pratiques, concernant l'islam radical, il y a beaucoup de la complaisance, il y a de l'ambiguïté en tout état de cause. Je pense que c'est un discours islamo-gauchiste". Il a dénoncé "la complaisance" de la France insoumise vis-à-vis de "l'islam politique car "une partie de la gauche a failli sur ces questions-là et dans la complaisance vis-à-vis du communautarisme".

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !