Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Rémi Mathis / CC BY-SA 3.0

Action

Pour Christophe Castaner, la "task force" antiterroriste "commence à montrer son efficacité"

"On a déjoué un certain nombre de risques d'attentats", a indiqué ce dimanche le porte-parole du gouvernement.

C'était l'une des promesses d'Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle : la mise en place d'une "task force anti-Daech" placée sous son autorité devant permettre le partagde d’informations et l’efficacité de l’action. Pour l porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, "la mise en place d'une cellule d'information sur le terrorisme directement rattachée au président de la République, la "task force", commence à montrer son efficacité". Sur BFM TV, ce dimanche, il a annoncé : "On a déjoué un certain nombre de risques d'attentats pour notre pays". Un certain nombre "au pluriel", a-t-il ajouté, refusant néanmoins de "rentrer dans les détails sur ce sujet".

Emmanuel Macron "fait en sorte que maintenant, chaque semaine, il y ait un Conseil de sécurité et de défense qui avant se réunissait uniquement de temps en temps, ponctuellement. Toutes les semaines, tous les mercredis, il le réunit avant le Conseil des ministres", a aussi précisé le porte-parole du gouvernement.

Mardi, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a affirmé, sans plus de précisions, que "neuf projets d'attentats" avaient été déjoués en France en 2017. Début juillet, il en avait décompté sept.

Lu dans Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !