Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©Capture d'écran Youtube

Casse-croûte venu d'ailleurs

Potager des étoiles : quand des astronautes goûtent la première salade cultivée dans l'espace

Cette laitue romaine rouge a été plantée le 8 juillet dernier et a poussé grâce à la lumière de diodes rouges, bleues et vertes.

On n'arrête pas le progrès. Lundi 10 août, des astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) ont dévoré quelques belles feuilles de salade. Rien d'incroyable, répondrez-vous. Sauf que cette salade n'est pas n'importe quelle salade: elle a poussé dans l'espace! Scot Kelly (un astronaute effectuant une mission d'un an dans l'ISS) ainsi que Kjell Lindgren et Kimiya Yui, sont donc les premiers êtres humains à avoir mangé une nourriture cultivée hors de Terre.

 

Concrètement, cette laitue romaine rouge a été plantée le 8 juillet dernier et a poussé grâce à la lumière de diodes rouges, bleues et vertes (d’où la couleur assez... curieuse). Sa culture représentait un véritable défi. L'eau flottant dans l'espace, il a fallu mettre au point un système d'irrigation permettant de garder le terreau humide, sans avoir à arroser. "Après l’avoir goûtée nature, les astronautes y ont ajouté de l’huile et du vinaigre", a précisé le compte Twitter des recherches menées sur l’ISS. "Excellent" et "plutôt bon", ont commenté les astronautes.

 

Une partie a donc été mangée par l’équipage de l’ISS, l’autre va être congelée et renvoyée sur Terre pour analyses. Cela fait plusieurs années que la Nasa cultive son petit potager de l'espace. Mais jusqu'à présent, tout était envoyé sur Terre pour y être analysé. Les experts avaient alors considéré que la récolte était comestible.

Au-delà du symbole, ce frugal repas est une petite révolution qui pourrait s'avérer bien utile. L'ISS espère que son potager permettra de fournir une source durable d'alimentation pour les astronautes qui effectueront de longues missions spatiales. Les antioxydants contenus dans la salade (mais également dans les myrtilles ou les tomates) sont un excellent moyen de protéger les astronautes des radiations. Manger sa récolte de légume pourrait bien être indispensable pour les missions de longue durée.

Les Américains tentent depuis plusieurs années de rendre plus confortable la vie des astronautes partis pour des missions de longue durée. L'idée du potager plait beaucoup aux experts de la Nasa. En effet, outre une amélioration notable du régime alimentaire, s'occuper de la culture de plantes permettrait d'aérer l'esprit des astronautes avec une tâche constructive. "Une petite bouchée pour l'homme, un bond de géant pour l'humanité"...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !