Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
©ludovic MARIN / POOL / AFP

Mesurettes ?

Emmanuel Macron a dévoilé sa stratégie et ses mesures pour les banlieues

Le chef de l'Etat a dévoilé une série de mesures ce mardi en faveur des banlieues. Ces initiatives doivent améliorer les conditions de vie dans les quartiers défavorisés.

Dans le cadre de ce grand oral sur les banlieues devant un cortège impressionnant de personnalités, Emmanuel Macron a tenu à préciser ses intentions. Il n'avait pas la volonté d'"annoncer un plan ville, un plan banlieues". Le président de la République souhaitait "changer de méthode". 

"Aujourd'hui poursuivre dans cette logique est poursuivre dans l'assignation à résidence, la politique spécialisée. Je n'y crois pas".
 
Emmanuel Macron a annoncé un plan ambitieux contre le fléaux du trafic de drogue dans les cités. Le président a annoncé aujourd'hui qu'il finaliserait "d'ici juillet un plan de lutte contre le trafic de drogue". Selon le président de la République, "on a perdu la bataille du trafic dans de nombreuses cités".
 
Le chef de l'Etat souhaite mettre en place "un plan de mobilisation générale" contre ces "trafics internationaux" qui "conduisent aux pires des crimes". Le président de la République a également tenu à clarifier sa position sur la légalisation du cannabis. Il y est fermement opposé.
 
Emmanuel Macron a également annoncé aujourd'hui que 15 000 stages pour les classes de troisième allaient être proposés par les entreprises. 15 000 autres offres de stages seraient accordées directement par l'Etat. Ces stages vont bénéficier aux jeunes des quartiers en difficulté qui peinent à en trouver.
 
"Il faut que tous les jeunes puissent trouver un stage". 
 
Une "bourse des stages" sera notamment mise en place d'ici septembre.
 
Près de 120 des plus grandes entreprises subiront des tests anti-discrimination dans les trois prochaines années afin de favoriser l'embauche de jeunes issus des quartiers défavorisés. 
 
Le président s'est montré favorable à la création en juillet d'une "instance de recours pour les habitants comme les élus" et à un "débat d'évaluation sur l'équité territoriale au Parlement". 
 
Une vaste opération "Cœur de quartiers", lancée d’ici le mois de juillet, doit permettre d'avancer sur d'importants chantiers de rénovation urbaine. L'objectif serait de faire sortir, en six mois, différentes cibles de leur situation dégradée.
 
Emmanuel Macron a souhaité mardi que les préfets "échangent" avec les maires sur la présence dans leurs communes de personnes fichées pour radicalisation islamiste et notamment celles identifiées comme les plus à risque. Ces individus sont recensés dans le fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).
 
"Beaucoup de maires disent : J’ai de l’insécurité chez moi, j’ai des fichés S, je ne le sais pas, je voudrais le savoir. Les personnes identifiées comme les plus à risque, qui sont dans un fichier qu’on appelle FSPRT, et qui sont revues par les préfets de manière régulière avec un compte-rendu au ministre, ces personnes-là, pour les plus sensibles, il est normal que le préfet ait maintenant de manière systématique, et dans une charte qu’on va rendre transparente, un dialogue avec les maires pour pouvoir échanger".  
 
Ce grand discours devait permettre de redonner espoir à la jeunesse des quartiers défavorisés. La gauche déplore l'abandon du plan Borloo. La droite s'attendait à plus de mesures concrètes sur le plan de la sécurité. Reste à savoir quels seront les effets de ces mesures dans les mois et les années à venir et si la "méthode Macron" pour les banlieues et les quartiers défavorisés fonctionne après des décennies d'échec  et d'erreurs dans la politique de la ville. 
 
Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !