Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Crédits Photo: Reuters

Dossier clos

Pédophilie : l'enquête pour "non-dénonciation de crime" visant le cardinal Barbarin classée sans suite

Le cardinal était mis en cause dans le cadre de l'enquête sur le père Preynat, mis en examen pour des agressions sexuelles commises il y a 25 ans.

"L'affaire Barbarin" devrait donc en rester là. Le procureur de la République de Lyon a indiqué ce lundi 1er août que l'enquête pour "non-dénonciation de crime" visant le cardinal Philippe Barbarin après des accusations de pédophilie au sein du diocèse de Lyon a été classée sans suite.

La justice avait ouvert cette enquête à la suite d'un signalement de victimes de Bernard Preynat. Ce prêtre lyonnais avait été mis en examen le 27 janvier pour des agressions sexuelles sur de jeunes scouts datant de 1986 à 199. Il a reconnu les faits.

Les victimes pointaient du doigt plusieurs responsables du diocèse de Lyon et de l'Eglise qu'elles accusent de ne pas avoir dénoncé à la justice les agissements passés de ce prêtre, et de l'avoir laissé en poste jusqu'en août 2015, dans une paroisse où il était au contact d'enfants. Le cardinal Barbarin avait été entendu par les autorités en juin dernier. Il avait alors déclaré n'avoir "jamais couvert le moindre acte de pédophilie".

 A LIRE AUSSI : L’affaire Barbarin est-elle un règlement de comptes élyséen ?

Lu sur My TF1 News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !