Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Reuters
L'annonce de Jean-Christophe Cambadélis était bien trop optimiste.

Fonte des glaces

Parti socialiste : la majorité a perdu les deux tiers de ses militants depuis 2006

Aujourd'hui, le PS comptabilise 100 000 adhérents contre 280 000 il y a 10 ans.

L'objectif de 500 000 militants PS pour 2017 fixé par Jean-Christophe Cambadélis apparaît aujourd'hui comme un rêve pieux. La réalité rattrape la majorité qui voit ses adhérents fondre comme neige au soleil. Et ce ne sont pas les initiatives récentes comme "Hé oh la gauche" qui pourront inverser la tendance. Selon le secrétaire général du parti – qu'on ne peut soupçonner de formuler des hypothèses pessimistes – le PS compterait aujourd'hui 100 000 adhérents. Et c'est 26 000 autres militants qui pourraient être radiés pour ne pas avoir payé leur cotisation depuis plus de deux, assure nos confères du Figaro.

Voir l'infographie sur le site de FranceTV Info.

En 2006, le PS comptait 280 000 inscrits, un record. L'engouement de la campagne présidentielle de 2007 y était pour beaucoup. Avec l'élection de 2017 dans le viseur, le parti de gouvernement semble avoir perdu sa base. En 2012 déjà, l'élection de François Hollande n'avait pas permis d'endiguer la fuite des militants. 

Lu sur FranceTV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !