Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Défense
©STEPHANE MAHE / POOL / AFP

Soldats au Mali 

Opération Barkhane : Emmanuel Macron annonce un "ajustement" des troupes françaises au Sahel

En présentant, mardi à Brest, ses vœux aux armées, Emmanuel Macron a évoqué une possible "redimensionnement" des troupes françaises présentes au Mali et au Niger.

Après la mort de cinq soldats fin décembre-début janvier au Mali, Emmanuel Macron a évoqué un possible "ajustement" des forces françaises au Sahel, lors de la présentation, mardi 19 janvier à Brest, de ses vœux aux armées. 
 
L'opération Barkhane a été lancée il y a huit ans dans la région du Sahel. Le chef de l'Etat a évoqué un possible "redimensionnement" des troupes françaises sur place :
 
"Les résultats obtenus par nos forces au Sahel, conjugués à l'intervention plus importante de nos partenaires européens, vont nous permettre d'ajuster notre effort".
 
Le chef de l'Etat a précisé que les renforts de 600 hommes décidés l'an dernier étaient "temporaires" et que, depuis, est entrée en action la force Takuba. Plusieurs pays européens sont concernés.
 
51 soldats français ont été tués en opération au Sahel depuis 2013, selon des informations de Franceinfo. 
 
5 100 militaires français sont actuellement engagés dans la région pour lutter contre des groupes terroristes. 
 
L'exécutif réfléchit donc à alléger le nombre de soldats engagés. Ce sujet sera au coeur des négociations en février à N'Djaména lors du sommet du G5 Sahel.
Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !