Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Crédits Photo: Fabrice COFFRINI / AFP
stations de ski skier Emmanuel Macron France Suisse

Effet boule de neige

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

Afin de limiter l’impact de la Covid-19 et les risques de contaminations pour cette période de fin d’année, le président de la République souhaiterait empêcher les Français d'aller skier à l'étranger alors que les remontées mécaniques seront fermées en France.

Emmanuel Macron a indiqué ce mardi 1er décembre que le gouvernement envisageait de prendre « des mesures restrictives et dissuasives » pour empêcher les Français d'aller skier à l'étranger, notamment en Suisse, à Noël. Suite aux dernières annonces liées aux mesures sanitaires, les remontées mécaniques seront fermées en France.

« S'il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français » et pour « ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France ».

Emmanuel Macron a fait cette annonce après avoir reçu le premier ministre belge Alexander de Croo. Reste à savoir comment cette mesure et ces restrictions pourraient être appliquées, notamment aux frontières. 

La décision de fermer les stations de ski en France pendant la période des vacances scolaires a suscité beaucoup d’inquiétudes chez les professionnels du secteur.

La Suisse, l’Espagne ou l’Autriche pourraient potentiellement accueillir des skieurs lors de la période des fêtes, à la différence de la France.  

L'Allemagne fait actuellement pression sur l'Union européenne pour une interdiction jusqu'au 10 janvier des séjours de ski.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !