Nicolas Sarkozy estime qu'il "n'y a plus de droite en France" après la défaite aux Européennes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Sarkozy estime qu'il "n'y a plus de droite en France" après la défaite aux Européennes
©JEFF PACHOUD / AFP

Déroute électorale

Nicolas Sarkozy estime qu'il "n'y a plus de droite en France" après la défaite aux Européennes

La liste menée par François-Xavier Bellamy a récolté seulement 8,5% des suffrages dimanche soir. Selon des informations de BFMTV, Nicolas Sarkozy était "consterné" et "furieux" après les résultats. Selon l'un de ses proches, il aurait prononcé la phrase suivante : "Il n'y a plus de droite en France".

Le soir des élections européennes, la liste conduite par François-Xavier Bellamy et défendue par Laurent Wauquiez est arrivée en quatrième position avec 8,5% des suffrages. Depuis le cataclysme de dimanche soir, le parti Les Républicains et la droite sont confrontés à une crise profonde. Laurent Wauquiez n'a pas souhaité démissionner. Il a annoncé des "états généraux" qui seront organisés dans les prochains mois. 

L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy est resté muet depuis les résultats des élections européennes. 

Selon des informations de BFMTV, auprès d'un des proches de l'ancien chef d'Etat, Nicolas Sarkozy était "consterné" et "furieux" en découvrant les résultats et le score des Républicains lors des élections européennes. D'après des révélations de BFMTV, Nicolas Sarkozy aurait déclaré : 

"Il n'y a plus de droite en France". 

Le rôle de Nicolas Sarkozy dans l'avenir du parti Les Républicains suscite beaucoup d'interrogations à droite. L'ancien président de la République va-t-il occuper une position déterminante dans les prochains mois ? Les premières réponses devraient être apportées dans le cadre des "états généraux" prévus par Laurent Wauquiez. 

BFMTV

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronismeLR : le difficile avenir de la droite françaiseLaurent Wauquiez tente de rassurer les membres des Républicains après la lourde défaite aux Européennes en proposant des "états généraux"

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !