Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Reuters
Nicolas Sarkozy : programme chargé et sous le signe du rassemblement pour le nouveau président de l'UMP.

Opération séduction

Nicolas Sarkozy : programme chargé et sous le signe du rassemblement pour le nouveau président de l'UMP

Nicolas Sarkozy doit rencontrer ce mardi 2 décembre François Fillon avant de se rendre à l'Assemblée nationale et au Sénat pour s'adresser aux groupes parlementaires UMP.

Nicolas Sarkozy a lancé son opération séduction. Point important et pas des moindres pour reconquérir le coeur des Français : prouver qu'il a changé. Aussi, après avoir saturé le paysage médiatique pendant longtemps, le nouveau président de l'UMP, promet de garder la tête basse cette fois-ci. "Je m'intéresserai à tout, mais je ne m'occuperai pas de tout", a-t-il notamment assuré à son staff après son élection ce weekend. Car Nicolas Sarkozy doit également séduire les ténors du parti. Sa première semaine en tant que président de l'UMP a donc commencé sous le signe du rassemblement. Lundi 1er décembre, il a rencontré Xavier Bertrand et Bruno Le Maire, à qui il a gracieusement proposé de l'accompagner en Allemagne à la semaine prochaine. Et ce mardi, Nicolas Sarkozy se rendra à l’Assemblée nationale et au Sénat où il rencontrera des groupes parlementaires UMP.

 

Toujours sous le signe du rassemblement, il a également proposé de créer un comité des ex-Premiers ministres auquel Dominique de Villepin, son ex-ennemi juré, a accepté de participer. En revanche, les juppéistes et fillonistes ont tenu à rappeler qu’il existait déjà une instance dont les ex-Premiers ministres sont membres de droit : le bureau politique. François Fillon - qui voit Nicolas Sarkozy ce mardi - a déjà déclaré qu'il ne souhaitait pas de "traitement particulier pour les ex-Premiers ministres" et que cette instance paraissait "inutile" en plus du bureau politique. Alain Juppé - prévu dans l'agenda de Sarkozy mercredi -  quant à lui, "attend des précisions". Il a déclaré souhaiter "aider" mais "de façon réelle, pas dans un comité de chapeaux à plumes qui ne servirait à rien". 

D’ici à la fin de la semaine, Nicolas Sarkozy devrait également annoncer une première partie des nominations. Nathalie Kosciusko-Morizet  est pressentie pour diriger l'équipe de la refondation du parti. Et "on s'oriente vers le maintien de Luc Chatel comme secrétaire général au moins jusqu'en mars, après les départementales", a fait savoir un proche de Nicolas Sarkozy au Figaro. 

 

 

Enfin, en début de semaine prochaine, le nouveau président de l'UMP se rendra, en compagnie de Bruno Le Maire donc, à Cologne pour le congrès de la CDU, le parti d’Angela Merkel. Une façon symbolique d’affirmer un engagement franco-allemand sur lequel il veut, entre autres, axer son projet européen. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !