Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
François Debré journaliste et écrivain Bernard Debré

Disparition

Mort du journaliste et écrivain François Debré

Le journaliste et fils de l'ancien Premier ministre Michel Debré est décédé au lendemain de la mort de son frère, Bernard Debré. François Debré était âgé de 78 ans.

Le journaliste et écrivain François Debré, lauréat du prix Albert Londres en 1977, est décédé lundi 14 septembre en Touraine à l'âge de 78 ans. Cette triste nouvelle a été communiquée par l'une de ses filles, l'écrivaine Constance Debré auprès de l'Agence France Presse. 

Selon la rédaction du Point, François Debré est mort à son domicile, à Montlouis-sur-Loire, près de Tours, dans la nuit de dimanche à lundi. 

Sa mort intervient au lendemain de celle de son frère, Bernard Debré, figure politique de la droite et ancien ministre sous le gouvernement d'Edouard Balladur. 

Deuxième fils de Michel Debré, François Debré était également le frère de Jean-Louis Debré.

François Debré a été lauréat du prix Albert Londres de 1977 pour son livre sur la révolution khmère, "Cambodge, la révolution de la forêt". De 1968 à 1977, il avait couvert différents conflits dans le monde dont celui de la guerre du Biafra et la chute de Saïgon. François Debré avait également été grand reporter à TF1 de 1977 à 1981. 

Dans son ouvrage "Trente Ans de sursis", il s'était confié sur des années d'addiction à l'opium et à l'héroïne, sur la mort de sa femme mais également sur les divergences sur le plan politique avec sa famille.

A lire aussi : La mort de Bernard Debré

Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !