Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Social
©BERTRAND GUAY / AFP

Jour historique ?

Mobilisation contre la réforme des retraites : 149.000 personnes ont manifesté dans toute la France selon le ministère de l’Intérieur, 500.000 selon la CGT en ce samedi 11 janvier

La journée du samedi 11 janvier a été marquée par une nouvelle mobilisation contre la réforme des retraites. Une journée d'action est déjà prévue pour le 16 janvier.

Ce samedi 11 janvier, les manifestants étaient mobilisés contre la réforme des retraites dans le cadre de la 38e journée de grève. La CGT, FO, la CFE-CGC, la FSU et le syndicat Solidaires avaient lancé un appel pour "faire du samedi 11 janvier une journée de manifestation et de mobilisation massive de toute la population".

Des rassemblements étaient organisés dans plusieurs villes de France. 

Selon les premiers chiffres communiqués, la CGT a comptabilisé 500.000 manifestants en France, contre 149.000 pour le ministère de l'Intérieur.

Le cabinet Occurence a rencontré des difficultés ce samedi. Le cortège parisien n'est pas passé entièrement devant le site où était installé le point de comptage en raison d'incidents survenus au cours de la manifestation. Le cabinet Occurrence a recensé 23.000 manifestants à Paris, un chiffre sous-évalué. La préfecture évoquait 21.000 personnes à Paris, et la CGT a avancé le chiffre de 150.000 manifestants dans les rues de la capitale pour ce samedi 11 janvier.

Des incidents entre les forces de l'ordre et des casseurs, des black blocs ont éclaté à Paris et à Nantes notamment en marge des manifestations du samedi 11 janvier.

Reste à savoir quelle sera la suite du mouvement et de la mobilisation dans les prochaines semaines après l’annonce d’Edouard Philippe sur le retrait de l’âge pivot du projet de loi sur la réforme des retraites. 

L'intersyndicale a lancé un appel pour une nouvelle journée de grève et de manifestations pour le jeudi 16 janvier prochain.

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !