Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
©BULENT KILIC / AFP

Danger

Militants d'ultra gauche mis en examen : le chef du groupe est fiché S et a combattu en Syrie

L'homme de 36 ans fait partie des sept personnes mises en examen pour "association de malfaiteurs terroriste" criminelle.

Vendredi soir, sept militants présentés comme appartenant à la mouvance de l'utra-gauche ont été mis en examen à Paris pour association de malfaiteurs terroriste criminelle. Agés d'une trentaine d'années, ils avaient été interpellés mardi dernier en région parisienne, dans l'agglomération toulousaine et en Dordogne par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Les investigations ont démontré que ces individus prévoyaient notamment de s'en prendre à des policiers, gendarmes ou militaires. Lors des perquisitions, des armes et des produits pouvant servir à préparer des explosifs ont été découverts. Le degré de préparation de leur projet reste toutefois à déterminer.

Selon le Parisien,  le meneur présumé de ce groupuscule est un homme appelé Florian D., âgé de 36 ans. Originaire du centre de la France, il a passé dix mois à combattre Daech aux côtés des Kurdes du Rojava, la région autonome kurde du nord-est syrien. Le journal précise que depuis son retour en France, début 2018, il n'avait pas de domicile fixe connu. Connu des services de renseignement comme appartenant à la mouvance anarcho-autonome, il faisait l'objet d'une fiche S.

Le Parisien précise que les enquêteurs pensent qu'un autre des mis en cause pourrait aussi avoir combattu auprès des Kurdes.

Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !