Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
©PHILIPPE HUGUEN / AFP

Exode

Migrants : les mineurs isolés ont quitté la "jungle" de Calais

Ils ont été amenés vers 60 centres d'accueil et d'orientation dédiés aux mineurs en France.

Les derniers mineurs isolés ont quitté la "jungle" de Calais (Pas-de-Calais), a annoncé la préfecture du département, ce mercredi 2 novembre. Depuis une semaine et demi, 1 500 mineurs étaient hébergés dans un centre d'accueil provisoire (CAP). Ce mercredi, ils ont été amenés vers 60 centres d'accueil et d'orientation dédiés aux mineurs en France, selon la préfecture du Pas-de-Calais. Elle a aussi précisé que les mineurs partis en car ne choisissaient pas leur destination, mais seulement la personne avec laquelle ils souhaitent être placés.

La préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, a personnellement supervisé l'opération qui s'est passée "bien dans le calme", selon elle. Quelque 30 bus avaient été réservés pour ces départs. Ils sont notamment partis pour Carcassonne et Bolquère (Pyrénées-Orientales) ou encore à Sainte-Marie-la-Mer (Pyrénées-Orientales) et dans l'Allier.

 

Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !