Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Michel Houellebecq sur France Inter : "Si j'étais Hollande, je garderais quand même Taubira. C'est la plus efficace pour faire monter le Front national"
©Reuters

Réflexion

Michel Houellebecq : "Taubira ? C'est la plus efficace pour faire monter le Front national"

A l'occasion de la présentation du film "L'enlèvement de Michel Houellebecq", ce matin sur France Inter, le romancier a apporté un commentaire très personnel sur la démission du gouvernement de Manuel Valls.

A la question "Le fait politique vous intéresse énormément ! Quelle est votre réaction ?", l'écrivain Michel Houellebecq a eu une réponse... surprenante. "Si j'étais Hollande, je garderais quand même Taubira. C'est la plus efficace pour faire monter le Front national et ça reste la bonne stratégie: faire monter le Front national", a-t-il expliqué à l'antenne.

Et pour cause : la ministre de la justice devrait, selon toute vraisemblance, faire partie du nouveau gouvernement de Manuel Valls. L'auteur a également ironisé sur sa propre situation, affirmant ne pas attendre un poste ministériel à l'issue du remaniement - "Pas dans ce gouvernement, en tout cas" a-t-il précisé. 

Plus tôt cette année, Michel Houellebecq avait d'ailleurs exposé son projet politique dans les colonnes du magazine "Lui" : "A mon avis, le président de la République doit être élu à vie, mais instantanément révocable sur simple référendum d’initiative populaire (...) Je me sens extrêmement mal en France. Il y a eu plusieurs tours de vis supplémentaires. C’est incroyable comme le gouvernement semble vouloir augmenter le malheur des gens, dans des proportions peut-être inédites. Si on n'adopte pas mes mesures, on court à la catastrophe". 

 

Lu sur France Inter

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !