Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Qui dit mieux ?

Qui baissera (le plus) le salaire du président ?

Selon Marianne, Martine Aubry pourrait faire une annonce sur le sujet au débat de jeudi soir. D'autres candidats y pensent aussi.

Faut-il s'attendre à une annonce tonitruante de Martine Aubry sur le salaire du président de la République pendant le débat de jeudi soir ? C'est en tout cas ce que laisse entendre Marianne :

"Lors du premier débat des primaires, la candidate songe à scotcher François Hollande, son principal rival, sur un sujet symbolique : le salaire du chef de l’Etat. Nicolas Sarkozy l’a augmenté en 2007 de 170%. Elle le baissera. Dans quelle proportion ? Ses conseillers ont veillé, malgré les relances de Marianne, a conserver le secret sur la décote Aubry."

Martine Aubry n'est pourtant pas la seule prétendante à l'Elysée à avoir pensé à baisser symboliquement les émoluments du président, qui s'élèvent actuellement à 21 194 euros nets mensuels, complétés d'une indemnité de résidence de 635 euros et de fonction de 5 457 euro par mois.

Nicolas Dupont-Aignan a évoqué une baisse de 10%, Manuel Valls a parlé de ramener la rémunération présidentielle à 15 000 euros bruts. Plus radicale, Marine Le Pen souhaite la faire passer au même niveau que l'indemnité des parlementaires, soit 5 261 euros nets par mois.

François Hollande et Ségolène Royal ont pour l'instant refusé de prendre position sur le sujet.

Lu sur Marianne

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !