Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Marine Le Pen veut sauver Calais, "ville martyre" et faire "plier l'Etat"
©Reuters

Véhémente

Marine Le Pen veut sauver Calais, "ville martyre" et faire "plier l'Etat"

La nouvelle favorite des régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie a promis "un maximum de barouf" pour faire "respecter la loi républicaine sur le territoire de la région."

Drôle de proposition. "Le futur président du Nord-Pas-de-Calais-Picardie doit faire un maximum de barouf possible, mettre tout le poids des millions d'habitants qu'il représente pour faire plier l'Etat, et que l'Etat fasse enfin respecter la loi républicaine sur le territoire de la région, et notamment à Calais" a déclaré Marine Le Pen lors d'une conférence de presse. Si le détail de cette promesse reste floue, la patronne du FN a voulu s'afficher particulièrement véhémente sur le sujet de Calais, "ville martyre (…) ville assiégée" avec  une "situation apocalyptique dans la New Jungle."

"On peut au moins interpeller l'Etat avec des paroles fortes, faire venir les médias du monde entier pour leur montrer comment vivent les Français aujourd'hui" a-t-elle martelé. "On peut au moins exiger que les Calaisiens soient respectés et vivent en sécurité dans les maisons qu'ils ont achetées avec leur travail."

Marine Le Pen est, pour le moment, très bien placée dans les sondages avec près de 10 points d'avance au premier tour sur son premier opposant le Républicain Xavier Bertrand. Au second tour, une triangulaire avec la droite et la gauche tournerait largement à l'avantage du Front national. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !