Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Crédits Photo: Reuters
La présidente du Front national, Marine Le Pen

C'est elle qui le dit

Marine Le Pen : "le FN n'est pas un parti d'extrême droite"

La patronne du Front national assure que cette étiquette est un moyen d'affubler son parti d'une "image bien crade".

"Nous ne sommes absolument pas un parti de droite, ceux qui le pensent font une erreur d'analyse totale." C'est ce qu'a affirmé Marine Le Pen ce mercredi, rapporte Le Point"Je m'élève encore plus contre la formulation d'extrême droite", a-t-elle dit. La présidente du Front national a confié ces propos à des journalistes et à des analystes d'opinion réunis dans les locaux de L'Express.

"Dans le même sac, on met Breivik [terroriste norvégien d'extrême droite, ndlr], Aube dorée [le parti néo-nazi grec], on secoue bien et on se dit qu'il y aura une bonne image bien crade" du FN, a accusé l'eurodéputée. Or, son parti "respecte l'intégralité des règles républicaines", a-t-elle insisté.

Marine Le Pen compte s'appuyer sur des termes péjoratifs attachés au Front national (raciste, d'extrême droite, etc.) dans des enquêtes d'opinion pour mener "des actions en justice". Selon elle, les Français "particulièrement à droite, expriment une lassitude sur la manière dont on combat le Front national, et notamment l'axe de diabolisation". "Nous ne sommes pas encore traités comme un parti comme les autres", a-t-elle déploré.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !