Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

J'ai péché…

Manuel Valls reconnaît avoir fait une "connerie" en proposant la suppression du 49-3

"Ça arrive qu'un responsable politique fasse des erreurs", a déclaré l'ancien Premier ministre sur RMC.

Il l'avait utilisé à six reprises pour faire passer des réformes sans l'aval du Parlement, puis il a voulu le supprimer pendant la campagne pour la primaire de la gauche en janvier 2017. Ce jeudi 23 novembre, Manuel Valls a reconnu avoir fait une erreur en proposant la suppression de l'article 49-3. "Sur le 49-3, j'ai fait une connerie", a déclaré l'ancien Premier ministre invité des Grandes Gueules sur RMC. "Quand je me suis lancé dans la campagne, après ce qu'il s'était passé, je n'aurais pas dû faire cette proposition", a-t-il reconnu. Et de conclure : "Ça arrive qu'un responsable politique fasse des erreurs".

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !