Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Capture d'écran Dailymotion

Duel de gauche

Manuel Valls recadre fermement Emmanuel Macron en direct à l'Assemblée nationale

Selon L'Opinion, c'est une interview du ministre de l'Economie dans Sud-Ouest qui a mis le feu aux poudres.

Ce mardi, en pleines questions au gouvernement, c'est une scène de classe un peu cocasse qui a été captée par les caméras de France 3. On y voit le Premier ministre Manuel Valls, passablement énervé contre Emmanuel Macron, qui tente de se défendre, tout penaud. Le son étant occupé par le député socialiste Pascal Popelin, on ne peut que tenter d'interpréter la discussion houleuse.

L'Opinion a néanmoins interrogé un ministre bien informé (il faut dire qu'ils écoutaient tous d'une oreille). Manuel Valls reprocherait à son ministre une interview parue la veille dans Sud-Ouest. "Je ne fais pas partie de cette caste politique et je m'en félicite" déclarait alors Macron.

Manuel Valls: "C’est inacceptable. Pourquoi tu dis ça?"

Emmanuel Macron: "Je suis d’accord avec toi, c’est Juppé que je visais."

Manuel Valls: "Mais alors dis-le! Dis-le!"

La discussion s'achève par un coup d'œil furtif et anxieux du ministre de l'Economie vers les caméras et d'un regard noir du chef de gouvernement contre son nouveau rival.

"Valls et Macron sont exactement sûr la même ligne, donc... Effectivement, l'ambition des hommes peut amener quelque part à l'affrontement, mais l'important, quand même, c'est l'avenir du pays, et donc c'est de faire en sorte que des réformes comme celle-la puissent entrer en vigueur" a expliqué le sénateur PS Gérard Collomb sur Public Sénat.


Embrouille entre Valls et Macron en direct à l... par Lopinionfr

Lu sur L'Opinion

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !