Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Reuters

Ma préférence à moi

Manuel Valls envoie un message fort en participant mardi à la réunion de groupe des députés PS

Initialement, le Premier ministre devait rencontrer Mario Draghi au siège de la Banque centrale européenne (BCE) à Francfort. Cette rencontre est reportée.

Resserrer les rangs de la majorité. Après la lourde défaite des élections départementales, Manuel Valls va devoir rassembler la majorité autour de l'exécutif. Très critiqué quelques minutes après les résultats, le chef du gouvernement est contraint d'assumer un revers dont il se serait bien passé. Pour remettre le PS sur de bons rails, Manuel Valls a décidé de passer à l'action en reportant son déplacement à la Banque centrale européenne (BCE) à Francfort initialement prévu mardi, afin de s'adresser aux députés socialistes à Paris.

Le Premier ministre "a jugé qu'il devait être présent" à cette réunion de groupe, a dit un membre de son entourage. Il "compte évidemment parler du contexte" a indiqué cette source. Manuel Valls entend surout montrer aux députés socialistes que le cap doit être maintenu malgré la déconvenue électorale.

Le gouvernement estime qu'il faut "davantage de réformes et de traductions concrètes" de sa politique. Manuel Valls a déjà annoncé de prochaines mesures en faveur de l'investissement, public comme privé, qui doivent être rapidement présentées selon son entourage. Le sujet a d'ailleurs été évoqué avec le président lors du déjeuner du lundi midi entre les deux hommes.

Une prise de conscience souhaitée par les frondeurs du PS qui veulent enfin être entendus par le tandem Valls/Hollande. Dimanche soir, ils avaient déjà fait entendre leur voix : dans une déclaration signée par le collectif "Vive la gauche", ils appellaient à "un contrat de rassemblement" de la gauche. Ce contrat jette les bases d'une nouvelle politique. Tout cela pourrait être discuté mardi en présence du Premeir ministre.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !