Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La manifestation contre le mariage homosexuel a lieu ce dimanche
©Reuters

Jour J

Manifestation contre le mariage homosexuel : journée décisive pour les opposants

Les opposants au mariage homosexuel ont organisé une grande manifestation ce dimanche, dès 13 heures à Paris. Une forte affluence est attendue.

Grosse journée pour les opposants au mariage homosexuel. A l'occasion de l'organisation de leur grande manifestation pour contester le projet de loi, les organisateurs espèrent "faire au moins aussi bien" que le 17 novembre dernier où ils avaient réuni plus de 100 000 personnes. "A partir de 200-300.000 personnes, on sera déjà crédibles pour que le président de la République nous entende", a expliqué la désormais célèbre Frigide Barjot, ce vendredi. La police attendrait entre 150 000 et 300 000 manifestants, ce dimanche. Cinq rames TGV et 900 cars ont été affrétés pour acheminer les opposants provenant de province. Pour l'évènement, six stations de métro seront fermées dans la capitale.

Parmi les manifestants, des personnalités politiques allant de l'UMP à l'extrême droite seront également présentes. Sont attendus le président de l'UMP, Jean-François Copé ainsi que Christian Jacob, Xavier Bertrand voire Brice Hortefeux. Christine Boutin, du parti chrétien démocrate, devrait également être aux côtés de la centaine d'élus de l'opposition. Côté Front national, si Marine Le Pen a annoncé qu'elle ne manifesterait pas, elle sera représentée par Gilbert Collard, Bruno Gollnish, Louis Aliot et Marion Maréchal-Le Pen.

Pour rappel, un premier cortège partira de la place d'Italie, un deuxième de la porte Maillot et un troisième de Denfert-Rochereau. Tous convergeront vers le Champs-de-Mars. Plus d'informations dans la journée... 

Lu sur Metro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !