Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©REUTERS/Jacky Naegelen

Macron-ci, Macron-là

Macron et re-Macron, l'actualité en réactions politiques ce 13 juillet 2016

Sans surprise, la classe politique s'est focalisée principalement dans les media ce mercredi sur le premier meeting du parti d'Emmanuel Macron la veille.

Le changement, ce n'est pas dans "l'actu". Le cas Macron a fait parler ce mercredi, entre autres sujets. Morceaux choisis.

Sur le cas Macron, on commence avec l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac, Jean-Pierre Raffarin sur RTL, qui opine comme d'aucuns des propos pour le moins "ambigus" tenus par le ministre de l'Economie lors du premier meeting de son mouvement politique à la Mutualité le 12 juillet.


Emmanuel Macron tient des propos "ambigus... par rtl-fr

Ensuite Barbara Pompili, secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Environnement : "Emmanuel Macron doit montrer s’il veut faire le rassemblement ou s’il part dans la division" estime-la coprésidente du Groupe écologiste à l'Assemblée nationale sur les ondes de RFI, ajoutant le côté un peu "limite" du discours de Macron sur l'écologie.


Barbara Pompili: «E. Macron doit montrer s’il... par rfi

Enfin, autre écologiste, la ministre du Logement et de l'habitat durable Emmanuelle Cosse reste la moins tendre de cette sélection envers le jeune énarque trentenaire : "Un peu facile les critiques antisystème, quand on est totalement né du système", lance-t-elle au micro de France Info ce mercredi matin, tout en concédant qu'il y avait "beaucoup de monde" au meeting d'Emmanuel Macron, et juste après avoir dit qu'elle n'avait "pas à juger" le jeune ministre.


Cosse sur Macron : "Un peu facile les critiques... par FranceInfo

Autre sujet, l'état d'urgence en France. Le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas rappelle que sans incident majeur, cette situation qui dure depuis le lendemain des attentats du 13 novembre 2015 devrait bien être levée à partir du 26 juillet prochain.


Jean-Jacques Urvoas: "Nous allons sortir de l... par BFMTV

Sur Europe 1 ce mercredi matin, le Commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, à la Fiscalité et à l'Union douanière Pierre Moscovici est revenu sur le Brexit. Sur fond de la nomination de la nouvelle Première ministre britannique, Theresa May, le 13 juillet au lieu du 9 septembre prochain, M. Moscovici salue ce gain de temps et en profite pour souligner qu'il "ne faut pas perdre de temps" et inviter le Royaume-Uni à entamer au plus vite le déclenchement des procédures de sortie de l'Union européenne. À savoir si Pierre Moscovici poussera à l'utilisation de l'article 50 de la Constitution européenne, l'ancien ministre des Finances botte en touche.


Moscovici : sur le Brexit "il faut gagner du... par Europe1fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !