Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Nomination

LREM : Adrien Taquet nommé secrétaire d'Etat chargé de la protection de l'enfance

Le gouvernement compte un 36e membre ce vendredi. Le député Adrien Taquet a été nommé secrétaire d'Etat à la protection de l'enfance.

Le député LREM Adrien Taquet a été nommé ce vendredi 25 janvier au poste de secrétaire d'Etat à la protection de l'enfance. Il sera rattaché à Agnès Buzyn, ministre de la Santé. Adrien Taquet est diplômé de Sciences Po. Il est âgé de 42 ans. Cet élu est un spécialiste des questions de handicap notamment. Il est également membre de la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale. 

Une réunion sur la stratégie de la protection de l'enfance est prévue ce vendredi matin à Matignon avec le Premier ministre Edouard Philippe. 

Adrien Taquet est un proche d'Emmanuel Macron et l'un des fondateurs du mouvement En Marche !. Le nom de la formation politique a d'ailleurs été trouvé dans sa propre cuisine. 

Selon des précisions d'Europe 1, Adrien Taquet "est un communicant de profession, ancien de l'agence Havas et cofondateur de l'agence de publicité Jésus et Gabriel, qui a vu le jour en 2013". 

Adrien Taquet a également participé à la campagne présidentielle de 2017. Il a eu un rôle clé sur différents aspects de la communication comme l'identité visuelle ou bien encore la scénographie des meetings.  

Adrien Taquet revendique une lutte contre les "angles morts de la République" afin de s'occuper "des plus vulnérables" et des sujets de handicap, d'autisme ou bien encore la condition des détenus. En mai dernier, il avait formulé 113 propositions dans le cadre d'un rapport sur "la simplification du parcours administratif des personnes en situation de handicap".

Adrien Taquet a été élu député des Hauts-de-Seine en juin 2017. Il est donc dorénavant chargé de "la stratégie nationale pour la protection de l'enfance et de l'adolescence". 

 

Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !