Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©REUTERS/Gonzalo Fuentes

Bœuf carottes

Loi Travail : la police des polices a ouvert 29 enquêtes pour "violences policières"

Les enquêtes sont en cours à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), a déclaré la Police nationale mercredi.

Sur fond de manifestations - une fois n'est pas coutume -  de la Police elle-même, les forces de l'ordre sont inquiétées dans une enquête interne pour de possibles "violences policières".

L'IGPN a déclaré le 18 mai avoir ouvert 29 enquêtes en ce sens, pour des violences qui auraient eu lieu durant les nombreuses échauffourées ayant éclaté ces deux derniers mois entre des CRS et des militants, manifestants ou casseurs. Notamment le 28 avril dernier à Rennes, où un jeune opposant à la loi El Khomri a perdu l'usage d'un œil au cours d'une manifestation.

Mercredi, la Police est elle aussi descendue dans la rue. Exceptionnellement cette fois-ci, non pas pour le maintien de l'ordre, mais pour protester contre la "haine anti-flic" que subissent les forces de l'ordre depuis le début des manifestations contre la loi Travail.

La manifestation policière a été émaillée dès le début de violences avec l'incendie d'une voiture de Police, pour lequel une enquête pour "homicide involontaire" a été ouverte.

François Hollande a affiché mercredi en Conseil des ministres son "soutien très clair" envers les forces de l'ordre. "S'en prendre à eux, c'est s'attaquer à nous tous", a ajouté Manuel Valls sur Twitter.

A LIRE AUSSI : Manifestation de policiers à Paris : "Que les connards provocateurs manipulateurs patentés arrêtent de nous conspuer"

 

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !