Législatives : mécontent du candidat investi par Les Républicains, Patrick Balkany fait retirer les affiches de François Fillon à Levallois | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Législatives : mécontent du candidat investi par Les Républicains, Patrick Balkany fait retirer les affiches de François Fillon à Levallois
©Reuters/Charles Platiau

Vexé

Législatives : mécontent du candidat investi par Les Républicains, Patrick Balkany fait retirer les affiches de François Fillon à Levallois

"D'une part, je n'ai jamais été entendu par la commission, ce qui est contraire aux règles, et d'autre part il est inacceptable d'investir un candidat qui n'appartient pas au parti", estime le maire de Levallois-Perret.

La Commission nationale d'investiture des Républicains a tranché. Le candidat investi par le parti pour les élections législatives à Levallois-Perret, dans la 5e circonscription des Hauts-de-Seine, ne sera pas François-Xavier Bieuville. 

Adjoint en charge de l'évaluation des politiques publiques à la mairie de Levallois-Perret, ce dernier était activement soutenu par Patrick Balkany, qui ne pourra pas briguer un quatrième mandat. Le député avait annoncé son renoncement au mois de juin, en vertu de la loi sur le non-cumul des mandats.

Mercredi 1er février, Les Républicains ont ainsi décidé de soutenir officiellement Arnaud de Courson (Divers droite) pour les élections législatives. Cité par nos confrères du journal Le Parisien, Patrick Balkany ne masque pas son agacement, bien au contraire, il juge cette décision "débile". 

"Je n'accepte pas la désignation de monsieur 'je ne sais plus son nom'. D'une part, je n'ai jamais été entendu par la commission, ce qui est contraire aux règles, et d'autre part il est inacceptable d'investir un candidat qui n'appartient pas au parti", estime le maire de Levallois-Perret. 

"Nous n'avons pas l'intention de nous laisser faire. Cette investiture est un déni de justice", s'insurge même Patrick Balkany, qui assure que les membres de la majorité municipale LR vont "former un recours devant la commission nationale d'investiture", et "suspendre leurs cotisations mensuelles au parti".

D'après Le Parisien, les affiches de campagne de François Fillon, toujours candidat à l'élection présidentielle malgré les soupçons d'emplois fictifs qui pèsent sur son épouse Penelope, ont même été retirées de la permanence du député. 

>>>> À lire aussi : Un rapport souligne les très nombreuses irrégularités dans la gestion de Patrick Balkany à Levallois-Perret

 

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !