Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: MARTIN BUREAU / AFP

La purge

Le Parti socialiste se prépare à licencier la moitié de ses effectifs

"La situation est explosive" lance un cadre du parti dans les colonnes du "Monde".

Le calvaire continue pour le Parti socialiste. Après les désastres électoraux à la présidentielle puis aux législatives - qui ont plombé les finances -, le PS pourrait bien connaître une "saignée sociale" dans ses effectifs. Ce que rapporte un article du Monde, qui annonce que le parti pourrait se séparer de la moitié de ses salariés.

"On passe de 28 millions d’euros de budget annuel à 8 millions. Soit une perte de 100 millions sur cinq ans" rappelle le trésorier du PS, Jean-François Debat, dans les colonnes du quotidien. De son côté, un cadre évoque une "situation explosive". "Nous étions 120 salariés. Une vingtaine est déjà partie depuis un an, avec des démissions ou des départs à la retraite. Il en reste donc une centaine. Et on va devoir se séparer de la moitié ou plus… La situation est explosive".

Un élu au CE estime pourtant que ce plan de sauvegarde de l'emploi sa fait sans "coup fourré". "On attache tout de même une certaine importance à l'éthique sociale et à la probité. Nous sommes le Parti socialiste !" plaide-t-il dans le journal. Mais tout le monde n'est pas du même avis. "Solférino n’a jamais eu un respect scrupuleux du droit du travail…"rétorque un permanent.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !