Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©DANIEL JANIN / AFP

Promotion

Le journaliste Bruno Roger-Petit nommé porte-parole de l'Elysée

L'éditoraliste de Challenges.fr aura "pour mission de relayer la parole publique de l'Elysée".

Un journaliste pour muscler sa com'. D'après une information de RTL, confirmée par l'Elysée, le chroniqueur politique Bruno Roger-Petit va devenir porte-parole de la présidence de la République à compter du 1er septembre. Selon un communiqué, Bruno Roger-Petit "aura pour mission de relayer la parole publique de l’Elysée et utilisera pour ce faire tous les moyens à sa disposition, notamment le compte Twitter de la présidence".

Agé de 54 ans, ce journaliste a commencé sa carrière à Antenne 2, avant de rejoindre Le Post puis Le Plus, deux sites qui publient des contributions de blogueurs invités. Visage connu des plateaux des chaînes d’information en continu, il participait également à des émissions sportives sur i-Télé et travaillait comme chroniquer pour Challenges.fr. La nouvelle de cette promotion ne surprend pas en tous cas les journalistes de Marianne. Le magazine rappelle dans un article que Bruno Roger-Petit a écrit de nombreux "billets louangeurs à l'égard du Président. En avril dernier, la société des journalistes (SDJ) de Challenges s'était émue de la fréquence d'éditoriaux favorables à Emmanuel Macron, en ciblant Bruno Roger-Petit".

Le chef de l'Etat avait déjà choisi une journaliste comme porte-parole de sa campagne présidentielle, Laurence Haïm. Mais l'ancienne correspondante d'iTélé n’avait pas été intégrée à l’équipe de communication du président élu et a quitté le mouvement En marche ! en juillet dernier.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !