Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le gouvernement réfléchit à une application moins "brutale" des 80 km/h
©DAMIEN MEYER / AFP

Nouveau cap

Le gouvernement réfléchit à une application moins "brutale" des 80 km/h

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye s'est exprimée ce dimanche sur la question sensible des 80 km/h. Ce sujet pourrait être au cœur du séminaire gouvernemental de ce lundi, organisé après les annonces et les mesures dévoilées par Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse de jeudi.

L'une des mesures du gouvernement, très critiquée par les automobilistes et les Gilets jaunes, le passage aux 80 km/h, pourrait être abordée lors du séminaire gouvernemental organisé ce lundi. Cette information a été communiquée par la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, dimanche. 

Selon elle, la question des 80 km/h sera "sans doute" abordée lors du séminaire.  Le gouvernement songerait à la "manière dont on peut faire en sorte qu'il n'y ait pas une application brutale, uniforme" de la mesure très décriée. Sibeth Ndiaye était interrogée sur BFMTV sur le silence du président de la République sur la question des 80 km/h lors de sa conférence de presse de jeudi. Elle a également appelé à ce "qu'on puisse regarder au cas par cas, comment est-ce que les choses peuvent être adaptées, avec toujours le souci de faire en sorte qu'il y ait moins de tués."

Depuis le mois de juillet 2018, la vitesse maximale est passée de 90 à 80 km/h sur près de 400.000 kilomètres de routes secondaires. Cette mesure aurait permis d'atténuer la hausse de mortalité sur les routes. 

Sibeth Ndiaye a précisé qu'Emmanuel Macron et Edouard Philippe avaient "indiqué qu'il fallait voir comment est-ce qu'on pouvait, en discutant avec les élus, faire en sorte qu'il y ait une application qui soit peut-être plus souple ou, en tout cas, qui soit plus adaptée aux réalités du terrain".

Le gouvernement travaille ce lundi dans le cadre d'un séminaire inédit avec le Premier ministre. Cette journée doit permettre de discuter des mesures, de la méthode et du calendrier des annonces du président de la République Emmanuel Macron, après ses annonces lors de sa conférence de presse de jeudi. Le sujet des 80 km/h ne serait donc pas définitvement enterré, selon Sibeth Ndiaye.  

Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !