Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le confinement dynamise les révisions du Code de la route
©

Un boost pas comme les autres

Le confinement dynamise les révisions du Code de la route

De nombreuse personnes profitent de ce confinement pour se préparer au test du permis de conduire sur internet. Cours de code en ligne et sessions de questions-réponse, les personnes de ce secteur se mobilisent pour offrir des solutions aux candidats.

Depuis le 15 mars dernier, l’ensemble des auto-écoles sont fermées en raison du confinement. C'est ainsi qu'une série de nouveaux cours vidéo a été tournée et mise en ligne. Le rythme des « live » diffusés sur YouTube avec des tests en direct s'est également considérablement accéléré. « On en faisait un par semaine, on passe désormais à la diffusion d'un à trois live quotidiens », précise le fondateur du Permislibre.

« Les jeunes qui ont entre 18 et 25 ans choisissent de mettre à profit cette période pour bosser leur code maintenant, en se disant qu’une fois sortis du confinement, ils passeront l’examen puis attaqueront les cours de conduite », explique Édouard Rudolf, fondateur de l’auto-école en ligne En Voiture Simone. Depuis quinze jours, le nombre de nouvelles inscriptions sur son site a augmenté de 35 %.

« J'y passe une bonne heure par jour sur Internet, c'est assez efficace. Avant, j'avais rarement le temps de m'y mettre », confie, Léa, une professionnelle de l'événementiel.

Les auto-écoles s’adaptent face à se confinement. 

 « L’avantage de notre formule est qu’on travaille le code de la route en ligne, de chez soi, sans contrainte particulière, c’est notre salle de code virtuelle », expliquait quant à lui Lucas Tournel, fondateur de l’auto-école en ligne Le permis libre. Des sessions de questions-réponses sont aussi organisées pour aider les élèves.

.Il est même envisagé de mettre à disposition des élèves un simulateur de conduite, sur lequel ils pourront s’exercer de chez eux afin de ne pas perdre leurs automatismes.

Conséquence du confinement, les apprentis conducteurs sont de plus en plus nombreux à intensifier leurs révisions du code. Mais également à s'inscrire sur le site.

« Le confinement booste les entraînements et les inscriptions », résume Lucas Tournel qui envisage de mettre à disposition des élèves, un simulateur de conduite, sur lequel ils pourront s’exercer de chez eux afin de ne pas perdre leurs automatismes. Mais pour passer les examens, il faudra attendre la fin du confinement.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !