Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le 22 avril, le formulaire de parrainage des candidats à la primaire sera à disposition des élus
©Reuters

La date dévoilée

Le 22 avril, le formulaire de parrainage des candidats à la primaire sera à disposition des élus

La Haute autorité de la primaire publiera, le 22 avril, le guide électoral de la primaire ainsi que le formulaire qui permettra aux élus et aux militants de parrainer les candidats

Christelle Bertrand

Christelle Bertrand

Christelle Bertrand, journaliste politique à Atlantico, suit la vie politique française depuis 1999 pour le quotidien France-Soir, puis pour le magazine VSD, participant à de nombreux déplacements avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande, François Bayrou ou encore Ségolène Royal.

Son dernier livre, Chronique d'une revanche annoncéeraconte de quelle manière Nicolas Sarkozy prépare son retour depuis 2012 (Editions Du Moment, 2014).

Voir la bio »

C'est officiel, le 22 avril 2016, le guide électoral de la primaire des Républicains sera publié et distribué. Celui-ci intégrera le formulaire de parrainage permettant aux élus et aux militants d'apporter leur parrainage au candidat de leur choix. 

Pour rappel, se présentent à la primaire de la droite et du centre: Nathalie Kosciusko-Morizet , Bruno Le Maire, Alain Juppé, François Fillon, François Copé, Nadine Morano, Frédéric Lefebvre, Hervé Mariton, Jean-Frédéric Poisson et très vraisemblablement Nicolas Sarkozy.

Pour tous ces candidats, il sera nécessaire de recueillir un certain nombre de parrainages pour voir son nom figurer sur un bulletin de vote : au moins 20 venant de parlementaires, au moins 250 d'élus répartis sur minimum 30 départements et au moins 2 500 d'adhérents répartis sur minimum 15 départements.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !