Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©PHILIPPE LOPEZ / AFP

Réaction

Laurent Wauquiez souhaite un « big bang fiscal »

Le président du parti Les Républicains était interviewé par Les Echos, hier. Il donne sa solution face à la crise des gilets jaunes et s'en prend à Emmanuel Macron.

Très en vue au début du mouvement des gilets jaunes, Laurent Wauquiez s'est fait depuis très discret. Un silence stoppé hier, le président des Républicains s'est exprimé dans Les Echos. Interview dans laquelle il tire un bilan négatif de la gestion de la crise des gilets jaunes.

« Qu'on puisse avoir autant de désordre dans le cœur de Paris avec 3 500 personnes dans un rassemblement, ce n'est pas normal. […] Je suis consterné par ce que le gouvernement a mis sur la table. Ce sont les recettes de l'ancien monde, comme si le pouvoir d'achat pouvait se décréter à coups de primes gouvernementales et de déficit public. Les Français ne sont pas sots. » a déclaré le président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Il a ensuite donné ses solutions pour sortir de ce conflit. Laurent Wauquiez propose « un big bang fiscal » : « Il faut tout remettre à plat. Il existe aujourd'hui 350 impôts et taxes, des niches fiscales partout, le système est illisible et imprévisible. Il faut supprimer des taxes, baisser les impôts, réduire le nombre de tranches […] Les Républicains ont mis sur la table un plan d'économies de 20 milliards d'euros par an, via l'augmentation du temps de travail des fonctionnaires, une allocation sociale unique, l'alignement des régimes de retraite et la chasse aux doublons Etat-collectivités. »

"La politique économique d'Emmanuel Macron est un échec"

L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy propose également de mettre en place un impôt sur le revenu à taux unique appelé "flat tax" : « Notre système fiscal est à bout de souffle. Il n'est ni juste, ni efficace. Le prélèvement à la source, vendu comme la réforme du siècle, est l'incarnation typique des erreurs complètes de logiciel. La question n'est pas comment collecter les impôts, mais comment les baisser. »

Questionné par le quotidien économique sur le président de la République, Laurent Wauquiez a été clair : « La politique économique d'Emmanuel Macron est un échec : pire déficit de la zone euro, seul pays à ne pas se désendetter, une des plus faibles croissances, des prélèvements record. La France danse sur un volcan. […] Au bout de deux ans, les problèmes n'ont pas été réglés sur la dépense publique, les déficits ou la compétitivité du pays. J'espère qu'on va enfin rentrer dans des vraies réformes, utiles. »

Le président des Républicains s'est également dit favorable au référendum d'initiative citoyenne, contre un retour de l'ISF et souhaite un grand débat national ouvert où tous les sujets pourraient être abordés. En fin d'interview avec Les Echos, il est revenu sur les départs d'Alain Juppé et surtout de Thierry Mariani qui a rejoint le Rassemblement National. Un changement de bord qu'il ne condamne pas : « Ce qui est sûr, c'est que je ne la partage pas. J'ai toujours été sans la moindre ambiguïté sur le sujet : tant que je m'occuperai de notre famille politique, il n'y aura pas d'alliance avec Marine Le Pen. Leur horizon est la sortie de l'Europe et l'abandon de l'euro. Ce serait le chaos économique. »

Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !