Laurent Berger (CFDT) plombe le projet de réforme des retraites, en refusant une concertation sur ce sujet | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Social
Laurent Berger
Laurent Berger
©ERIC FEFERBERG / AFP

Politique

Laurent Berger (CFDT) plombe le projet de réforme des retraites, en refusant une concertation sur ce sujet

Jean Castex a rencontré, un par un, les partenaires sociaux plusieurs d'entre eux ne veulent pas en parler

Le coup de grâce au projet de réformes des retraites voulu par Emmanuel Macron a-t-il été donné par Laurent Berger le 1er septembre ?

Oui analyse le quotidien L'Opinion. Reçu par Jean Castex à Matignon, le secrétaire général de la CFDT refuse même de discuter de ce que pourrait être une éventuelle réforme, si elle devait avoir lieu. « Toute concertation qui s’opérerait serait un peu lunaire (...) On ne va pas se mettre à discuter avec un gouvernement pour nourrir le programme d’un candidat. Ça n’a pas de sens. ​»

Explication de Frédéric Sève, secrétaire national de la confédération, chargé des retraites : « Nous refusons de discuter d’une réforme qui aura lieu après ce quinquennat, nous ne voulons pas servir de sparring-partner au candidat. »

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !