Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Reuters

Street art

La maison de Christophe Castaner taguée à Forcalquier : "Nous aussi on va te vacciner"

Derrière cet incident, un projet qui fait polémique : l'obligation de la vaccination des enfants dès 2018.

"Castaner, nous aussi on va te vacciner, fais attention". Ce tag a été inscrit dans la nuit de lundi à mardi sur les murs de la maison à Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence) du secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, rapportent franceinfo et Le Dauphiné Libéré ce mardi 11 juillet. Les messages similaires ont également été découverts sur d'autres murs de cette commune, dirigée par Christophe Castaner depuis 2001. Une enquête pour dégradation par inscription a été ouverte et confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Forcalquier, indique Le Dauphiné Libéré.

 

>>> À lire aussi : Faut-il rendre obligatoire le vaccin contre l’obscurantisme ? 

Derrière cet incident, un projet qui fait polémique : l'obligation de la vaccination des enfants dès 2018, annoncée par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, la semaine dernière. Aujourd’hui, trois vaccins infantiles sont obligatoires en France (contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP)), mais le gouvernement souhaite en ajouter huit autres (contre la coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque et méningocoque C). Selon un sondage Odoxa, réalisé pour Le Figaro et Franceinfo, et publié le 7 juillet, 56% des Français sont opposés cette nouvelle mesure. 

Lu sur franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !