Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©JOEL SAGET / AFP

Turbulences

La maire de Poitiers reconnait une "maladresse" après ses propos polémiques sur l'aviation

L'édile de Poitiers, Léonore Moncond'huy, était sous le feu des critiques après avoir avoir affirmée que «l'aérien ne doit plus faire partie des rêves d'enfants aujourd'hui».

L'industrie aéronautique pollue, c'est une chose, mais pour Léonore Moncond'huy il fallait en finir coûte que coûte. Lors d'un conseil municipal, elle a annoncé avoir supprimé les aides municipales aux deux aéroclubs de la ville puis a poursuivi en affirmant que «l'aérien ne doit plus faire partie des rêves d'enfants aujourd'hui. Une sortie qui lui a coûté de nombreux reproches par des responsables politiques de tout bord. 

Invitée au micro de RTL, mercredi 7 avril, la maire de Poitiers est revenue sur cette affaire. Elle admet une "maladresse" et reconnait que la réduction de l'empreinte écologique du trafic aérien est «est une cause qui mérite d'être défendue avec des termes plus adroits».  Elle s'est défendu en affirmant ne pas vouloir interdire aux Français de voyager mais qu' "on peut voyager sans excès, pour des voyages qui nous font vraiment plaisir".  Ainsi, elle souahite amener les Français à changer d'habitude pour limiter le réchauffement climatique à 2 °C. 

Elle ajoute que «le futur des enfants dans une France avec 5 et 6 degrés de plus sera bouleversé et leurs rêves aussi».

 

 

RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !