Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Présidentielle

La grande mosquée de Paris appelle à voter pour Emmanuel Macron

Selon la grande mosquée de Paris, le leader d'En Marche ! "incarne la voie de l'espoir et de la confiance dans les forces spirituelles et citoyennes de la Nation".

Le lendemain du premier tour de l'élection présidentielle, la grande mosquée de Paris a appelé les musulmans de France "à voter massivement" pour Emmanuel Macron au second tour, "qui s'annonce décisif pour le destin de la France et de ses minorités religieuses".

"Il apparaît que tous les Français doivent impérativement rester unis et rassemblés face à la réalité de la menace incarnée par des idées xénophobes dangereuses pour notre cohésion nationale", estime dans un communiqué l'institution phare de l'islam dans la capitale depuis 90 ans. Selon la grande mosquée de Paris, le leader d'En Marche ! "qui dans le respect des valeurs républicaines et de l'application stricte des principes de la laïcité, incarne la voie de l'espoir et de la confiance dans les forces spirituelles et citoyennes de la Nation".

Le Conseil français du culte musulman (CFCM), instance représentative de la deuxième religion de France (quatre à cinq millions de fidèles, 2500 mosquées) à laquelle appartient la grande mosquée de Paris, pourrait aussi s'exprimer dans l'entre-deux-tours "au vu de la situation exceptionnelle", a indiqué son président Anouar Kbibech. Le responsable a rappelé ce lundi que le bureau du CFCM avait sollicité une rencontre avec Emmanuel Macron avant le premier tour mais qu'il ne l'avait pas fait auprès de Marine Le Pen, "ce qui est révélateur", a-t-il relevé.

De son côté, le mouvement Musulmans de France (ex-UOIF, issue des Frères musulmans) s'était dressée à la veille du premier tour contre "les idées et les déclarations irresponsables de Madame Le Pen", qui "divisent la communauté nationale".

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !