Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Crédits Photo: Reuters

Pas de pilote dans l'avion

La France armera donc ses drones comme tout le monde

La mesure avait été empêchée par de longs débats éthiques jusque là. Désormais, les drones pourront donc être dotés d'armes comme aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni.

Rapide, efficace, sans danger : les défenseurs des drones se réjouissent aujourd'hui de voir la Ministre aux Armées Florence Parly faire le choix d'armer les drones dont elle dispose. 

Cela ne sera qu'une formalité, puisque les "Reaper" dont dispose l'armée française sont de fabrication américaine et donc parfaitement adaptés à un armement. Et parce qu'ils ne sont que 6 pour l'instant, loin de l'armada outre-atlantique. Est-ce un hasard ? Florence Parly a assisté à une démonstration de drone fabriqué par Dassault dans la journée du lundi 4 septembre. Ce qui l'a semble-t-il convaincu de remiser quelques pilotes hors de leurs cockpits. Et la ministre s'est empressé de faire taire toutes les polémiques : non il ne s'agit pas de "robots tueurs", ce sont des drones utilisés dans un cadre de combat conventionnel. Reste la question éthique de la "distance technologique" qu'elle devra affronter prochainement à l'Assemblée.

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !