Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Hasna Aït Boulahcen, morte à Saint-Denis, était la cousine d’Abaaoud, qui a participé aux attaques de Paris, le 13 novembre 2015.
©Capture d'écran twitter

Nouvelle faille

La DGSE avait alerté la DGSI le 12 novembre que Hasna Aït Boulahcen, cousine d'Abdelhamid Abaaoud, voulait commettre des attentats

Selon une information de l'émission Le Petit journal de Canal Plus, la Direction générale de la sécurité intérieure avait été alertée le 12 novembre que la cousine d'Abdelhamid Abaaoud voulait commettre des attaques à Paris.

A LIRE AUSSI - Attentats de Paris : la DGSE dément avoir été prévenue la veille

Révélation inquiétante. Selon une information de l'émission Le Petit journal de Canal Plus, la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) avait alerté la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) le 12 novembre que Hasna Aït Boulahcen, cousine d'Abdelhamid Abaaoud, voulait commettre des attentats. Le journaliste Azzeddine Ahmed-Chaouch a donc expliqué que les détails de cette conversation ont été transmis à la DGSI, l'autre service de renseignements français, la veille même des attentats de Paris et Saint-Denis.

Le corps d'Hasna Aït Boulahcen a été retrouvé dans les décombres de l'appartement de Saint-Denis pris d'assaut mercredi par la police. Contrairement à ce qui avait été annoncé, la jeune femme ne serait en fait pas morte en kamikaze, annonce ce vendredi une source policière.

Cet assaut a été rendu possible grâce à la mise sur écoute d’Hasna Ait Boulahcen, qui se présentait comme "la cousine" d’Abaaoud. Parmi les trois individus qui sont morts au terme de cet assaut, figure l'organisateur présumé des attentats Abdelhamid Abaaoud, sa cousine Hasna Aït Boulahcen, ainsi qu'homme toujours non identifié. Peu après l'intervention des policiers, les enquêteurs avaient déclaré qu'une personne retranchée s'était fait exploser, pensant tout d'abord qu'il s'agissait d'une femme, mais il s'agity au final bien d'un homme. 

 

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Théorie du complot, le retour : ces Français (heureusement moins nombreux) qui se convainquent que les attentats de Paris sont une manipulation pour abîmer l’image des musulmansLa terrible radicalisation d'Hasna Ait Boulahcen, la femme kamikaze de Saint-DenisAttaques terroristes de Paris : la faute inexcusable de François Hollande

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !