Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie

Pas terrible

La BCE prévoit une longue période de basse inflation

Les prévisions d'inflation ont été revues à la baisse.

Les mois prochains vont être compliqués à gérer pour la Banque centrale européenne (BCE). Mario Draghi a donné sa dernière conférence de presse de l'année, consacrée au risque de déflation. Si l'inflation a amorcé une légère reprise, que le chômage est en voie de stabilisation et que la reprise semble s'amorcer très lentement, la BCE craint l'effet d.es faibles développements tant du côté des agrégats monétaires que de la distribution de crédit .

Résultat : les prévisions d'inflation ont de nouveau été revues à la baisse. La BCE s'attend ainsi à une inflation de 1,1% (-0,2 point) pour 2014 et 1,3% en 2015. L'institution a, en revanche, légèrement haussé sa prévision de PIB à 1,5% (+0,1 point). Des chiffres qui laissent penser que le rebond de l'économie européenne ne sera pas aussi bon que celui de l'économie américaine. "La BCE est consciente qu' une période trop longue de basse inflation n'est pas une bonne chose", a estimé Mario Draghi.

La prochaine intervention de la BCE, qui a baissé ses taux le mois dernier, pourrait se produire au mois de mars prochain. Mario Draghi a brièvement annoncé quelques pistes de réflexion concernant la stratégie à adopter dans les mois prochains mais la pause de Noël devrait permettre à la BCE de peaufiner ses idées.

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !