Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Victoire !

Jeux paralympiques : le nageur français Charles Rozoy remporte l’or sur le 100m papillon

Il s’agit de la première médaille d’or pour la France à ces Jeux de Londres.

Bonne nouvelle pour le sport français. Le nageur Charles Rozoy s’est en effet imposé en finale du 100 mètres papillon aux Jeux paralympiques de Londres dans la catégorie S8. Le Français, qui a perdu l’usage d’un bras dans un accident de voiture rapporte donc à la France sa première médaille d’or. Largement favori, Charles Rozoy n’a pas déçu dans l’Aquatics Center en remportant la course en 1’01’’24. Déjà lors des qualifications, le Dijonnais âgé de 25 ans avait effectué un excellent chrono. Après cette première médaille d’or à ces Jeux paralympiques, Charles Rozoy a chanté fièrement la Marseillaise, la main sur le cœur, avant de laisser éclater sa joie devant les autres sportifs français, mais aussi les supporters. Découvrez son portrait en vidéo.

La compétition n’est pas encore finie pour ce nageur puisqu’il participera également au 50 mètres nage libre lundi, au 200 mètres quatre nages mercredi, ainsi qu’un 100 mètres nage libre jeudi. Et tout le monde de rêver à trois nouvelles médailles d’or !

Mais la journée n’a pas été aussi bonne pour tout le monde. La France a notamment connu une grosse déception côté judo. Sandrine Aurières-Martinet, déficiente visuelle et deux fois vice-championne paralympique à Athènes puis à Pékin a en effet été éliminée en demi-finale face à la Chinoise Lijing Wang dans la catégorie des moins de 52 kg. La Française espérait pourtant bien cette fois décrocher l’or. Elle ne montera même pas sur le podium cette année puisqu’elle s’est inclinée face à la Brésilienne Michele Ferreira dans le combat pour la médaille de bronze.

La médaille d’or de Charles Rozoy permet à la France de se hisser à la 13e place du classement général des nations.

Lu sur L'Équipe

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !