Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Provoc

Jean-Marie Le Pen appelle à voter Front national et déclare "je ne suis pas Charlie du tout, je suis Charlie Martel"

Le président d'honneur du parti d'extrême droite crée la polémique en détourant le "Keep Calm and Carry On" britannique.

Ce vendredi 9 janvier à 14h37, Jean-Marie Le Pen a publié sur son compte Twitter une photo en noir et blanc de sa fille, Marine Le Pen, sourire aux lèvres, accompagné du message "Restez calme et votez Le Pen." Cet appel à voter Front national détourne la célèbre affiche "Keep Calm and Carry On" du gouvernement britannique. Diffusé au début de la Seconde guerre mondiale, ce message était destiné à relever le moral de l'opinion publique britannique en cas d'invasion.

 

Contacté par Le HuffPost, Jean-Marie Le Pen a confirmé être à l'origine de ce tweet et l'assumer. "Union nationale de mes fesses, nous sommes mis à l'écart, rétorque Jean-Marie Le Pen  à ceux qui l'accusent de récupération politique ou de briser l'union nationale. Qu'est-ce que c'est que cette histoire de récupération politique? On ne peut pas appeler à voter quand on veut? Est-ce que je dois m'habiller en noir?", poursuit-il.

"Je déplore la disparition de douze Français. Mais je ne suis pas Charlie du tout, je suis Charlie Martel si vous voyez ce que je veux dire!", ajoute l'eurodéputé. Une référence à Charles Martel, qui arrêta les troupes musulmanes à Poitiers en 732, abondamment utilisée par les internautes identitaires ces derniers jours.

 

Huffingtonpost

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !