Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-Luc Mélenchon torpille les vœux de "DRH" d'Emmanuel Macron
©AFP

Toujours en forme

Jean-Luc Mélenchon torpille les vœux de "DRH" d'Emmanuel Macron

Dans son billet d'humeur, le leader de la France insoumise a également cité... Nabilla.

La trêve des confiseurs est définitivement terminée pour Jean-Luc Mélenchon. Dans un billet (sobrement intitulé "Des vœux comme un miroir où se mire le monarque") publié sur son blog ce mardi, le patron de la France insoumise a fustigé les vœux du président Macron. "Il voudrait qu’on admette ce qu’il dit" assure-t-il. "Il nous parle donc sur le ton d’une autorité qui veut être bienveillante. Mais le ton, et même ce registre du commandement inclusif, est celui d’un DRH. Il voudrait propager de l’esprit d’entreprise en même temps que des consignes".

Par ailleurs, l'élu des Bouches-du-Rhône a trouvé le chef de l'Etat ennuyeux "comme un notaire", avant de citer... Nabilla. Et puis, "allo quoi", ce truc de recommencer sur Facebook "pour faire plus court"! Non! Non! Je n’ai pas aimé de savoir qu’à vingt heures j’étais juste un cahier de brouillon pour réussir son Facebook!».

Notons également que le leader insoumis n'épargne pas non plus François Hollande, "l’homme qui se réjouissait de tromper tout le monde". Au début de son billet, Jean-Luc Mélenchon affirme ainsi que les vœux de ce dernier étaient  "par nature crayeux", alors que suinter "la médiocrité glacée et sournoise du personnage". Et bim...

Lu sur Paris Match

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !