Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-Luc Mélenchon sur la nomination d'Edouard Philippe : "La droite vient d'être annexée"
©Capture d'écran

Réaction

Jean-Luc Mélenchon sur la nomination d'Edouard Philippe : "La droite vient d'être annexée"

Pour Jean-Luc Mélenchon, la nomination d'Edouard Philippe au poste de Premier ministre est la preuve que "la droite a été annexée".

Jean-Luc Mélenchon dans une brève allocution publique restransmise par la chaîne BFMTV a réagit à la nomination d'Edouard Philippe au poste de Premier ministre. Pour lui, elle démontre que "la droite vient d'être annexée" par Emmanuel Macron après que "la gauche ai été absorbée".

Le leader de la France insoumise assure que "Le vieux monde est de retour" et que "le nouveau président de la République vient de prendre le commandement de toute la classe politique traditionnelle de notre pays".

Jean-Luc Mélenchon a appelé les électeurs à ne pas donner "les pleins pouvoirs à Emmanuel Macron et à son Premier ministre" et a appelé à former "une majorité différente de celle du président de la République, de son bric-à-brac" et a réaffirmé que la France insoumise est "la seule force cohérente, unie autour d'un programme".

L'ex candidat à l'élection présidentielle a appelé à voter aux élections législatives pour les candidats de son parti en dénoncant : "cet attelage hasardeux qui vient d'être constitué ne fonctionnera qu'au prix d'un césarisme et d'une autorité de la monarchie présidentielle. Que chacun de vos bulletins de vote soit comme un balai pour les dégager tous" termine-t-il.

Jean-Luc Mélenchon est candidat à Marseille dans la quatrième circonscription des Bouches-du-Rhône, celle du député sortant Patrick Menucci. Au premier tour de l'élection présidentielle, le candidat est arrivé en tête dans la métropole en réunissant 24,82% des suffrages exprimés et 39% dans la quatrième circonscription

 

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !