Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Reuters

Prévenus

Jean-Christophe Cambadélis met en garde les socialistes qui voudraient soutenir Emmanuel Macron

"Il ne s’agit pas de sanctionner les soutiens à Emmanuel Macron, mais d’indiquer que le candidat du PS sera celui qui sortira de la primaire", précise un proche du premier secrétaire du parti.

Selon les informations obtenues ce jeudi par l'AFP auprès de la direction du PS, les membres du parti qui soutiendront Emmanuel Macron seront visés par des mesures de sanctions pouvant aller jusqu'à l'exclusion.

Cette ligne de conduite a été rappelée par le premier secrétaire du PS, qui avait déjà formulé les mêmes consignes à propos d'Arnaud Montebourg, qui a clairement affiché ses ambitions pour 2017 la semaine dernière à Frangy-en-Bresse. 

Jean-Christophe Cambadélis a "rappelé ce qu’il avait dit pour Arnaud Montebourg : les statuts disent : 'on ne peut pas soutenir un autre candidat que celui choisi par le PS au risque d’être exclu'", précise son entourage, au lendemain de la publication par Le Figaro et Europe 1 de plusieurs SMS envoyés après la démission d'Emmanuel Macron. 

"Il ne s’agit pas de sanctionner les soutiens à Emmanuel Macron, mais d’indiquer que le candidat du PS sera celui qui sortira de la primaire", poursuit cette même source, qui assure que "tous les socialistes devront respecter ce processus "qu’ils soient pro-Macron ou pro-Montebourg". 

>>>> À lire aussi : Le mystérieux monsieur Macron : mais que pense l'ancien ministre de l'Économie sur les sujets qui impactent VRAIMENT la vie des Français ?

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !