Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
L'appel au calme de Jean-Christophe Cambadélis

Pause

Jean-Christophe Cambadélis : son (court) appel solennel à l'unité des socialistes

Le premier secrétaire du parti socialiste a voulu calmer les esprits ce jeudi midi.

Jean-Christophe Cambadélis sera resté à peine 3 minutes devant les journalistes au siège du PS. Lors de cette très courte intervention, le premier secrétaire du parti a lancé un appel solennel à l'unité des socialistes. Le patron du parti a tenu à calmer le jeu après les tensions apparues ces derniers jours entre Benoît Hamon et Aurélie Filippetti d'un côté et Stéphane Le Foll et lui-même de l'autre. Les premiers se sont vus reprocher de s'être abstenus sur le vote du budget 2015.

Affirmant que "le pays a besoin de justice et de réforme" et que la "France lutte pour son redressement, Cambadélis a expliqué que cela appelait au "sang froid", à la "dignité", à la "réflexion" et à la édétermination dans l'action". Pour lui, les responsables du PS doivent continuer à "travailler ensemble".

Aupravant, il avait alerté sur le fait que "la droite se radicalise contre le modèle social" et que le "national populisme avec son cortège de xénophobie monte dans les urnes". 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !