Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Reuters

Visiteur estival

Jacques Chirac a rencontré Emmanuel Macron et lui a offert un cadeau "très personnel"

Selon "Le Figaro", Emmanuel Macron a promis d'installer ce présent sur son bureau.

En délicatesse avec l'opinion dans les sondages et malmené par les manifestants contre la loi Travail, Emmanuel Macron trouve un peu de réconfort chez les anciens présidents de la République.  Après une rencontre avec le couple Sarkozy le 5 juillet et Valéry Giscard d'Estaing (et en attendant François Hollande), le chef de l'Etat et son épouse se sont rendus au domicile de Jacques et Bernadette Chirac le 21 juillet, en présence de Claude Chirac et son époux Frédéric Salat-Baroux.

"Un moment de grande qualité et de grande courtoisie. Ça s'inscrit dans une courtoisie très républicaine qui à l'évidence a du sens pour le président Macron", a confié la fille de l'ancien locataire de l'Elysée au Figaro. Emmanuel Macron et Jacques Chirac ne se connaissaient pas mais ils ont abordé de "nombreux sujets" et la visite aurait fait "très plaisir" à l'ancien couple présidentiel, rapporte également le quotidien. Par ailleurs, les deux épouses ont longuement discuté ensemble.

A l'issue de cette belle rencontre, Jacques Chirac a tenu à offrir un présent à son invité : un petit portrait du Général de Gaulle en bronze. L’objet a toujours trôné sur le bureau de l'ancien responsable politique, à l'Élysée comme à la mairie de Paris. Selon Le Figaro, Emmanuel Macron a promis de l’installer lui aussi sur son bureau. "C'est un objet qui lui est très personnel", a expliqué Claude Chirac. "Mais au-delà, le président Chirac voulait marquer la continuité de la République par-delà les appartenances politiques". 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !