Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©DAMIEN MEYER / AFP

Evolution

Jacline Mouraud, à l'origine des Gilets jaunes, lance son parti politique en vue des municipales

"Revendiquer sans proposer est un peu incohérent", explique Jacline Mouraud, l'une des figures du mouvement des gilets jaunes.

"Les Emergents". C'est le nom du parti politique lancé ce dimanche par Jacline Mouraud. Cette figure de proue du mouvement des Gilets jaunes, devenue célèbre en octobre dernier avec la diffusion de son coup de gueule contre la hausse du prix des carburants, réunit ce dimanche après-midi à Orléans, le comité fondateur de son nouveau parti politique. 

"C'est le comité fondateur des Emergents" qui se déplacera à Orléans "pour mettre au point les grandes lignes et le projet que nous proposerons au peuple français". Elle devrait insister sur la sanctuarisation des retraites, sur l'écologie et sur le pouvoir d'achat. Certains membres de ce comité fondateur d'une douzaine de personnes sont des novices en politique, quand d'autres ont déjà des mandats locaux. 

Contrairement à d'autres Gilets jaunes, Jacline Mouraud ne vise pas les Européennes, mais plutôt les municipales ou les législatives, a-t-elle expliqué à France Bleu. "Les Européennes, c'est trop tôt, on ne crée pas un projet au peuple français en un mois", a-t-elle dit.

Interrogée sur l'évolution du mouvement des Gilets Jaunes, elle est sceptique : "Le temps des revendications est passé: la phase A c'est fait, tout le monde sait ce qui se passe en France. Il faut passer à la phase B, et partir dans la construction et la proposition. Revendiquer sans proposer est un peu incohérent! ", a-t-elle estimé.

France Bleu

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !